En ce 8 mai, Les Secouristes Français payèrent un lourd tribu durant ces conflits.  

Notre Société des Secouristes Français, comme on l’appelait en 1892, eut dès sa création la volonté de constituer entre autre un corps d’infirmiers volontaires afin d’intervenir notamment en temps de guerre. 

Pendant le conflit de 14/18, les infirmiers, volontaires, étaient en première ligne sur les champs de bataille. En outre, ils organisaient le premier service de renseignements sur les disparus militaires et civils. Au cours de la guerre de 39/45, ils payaient à nouveau un lourd tribut par le sacrifice de nombre de leurs membres. 

Notre société faisait l’objet de remerciements officiels, et recevait maintes distinctions, dont la médaille de vermeil de la « Reconnaissance Française » était décernée le 13 juin 1919 et celle du « Mérite franco-britannique » en 1946. 

Aujourd’hui c’est en toute humilité que nous prenons la suite de nos aînés en honorant leurs mémoires et en répondant toujours présent à l’appel de la nation afin de sauver des vies. 

Nous vous souhaitons à tous une bonne commémoration du 8 mai 1945.
Souvenons nous afin que cela ne se reproduise plus jamais.